Fêtes de San Sebastian

San Sebastian

Le 20 janvier, Palma célèbre son Saint Patron : San Sebastian. C’est l’occasion pour la ville d’organiser concerts, spectacles et même de lancer un feu d’artifices. Ca vous tente ? On vous y emmène.

L’origine de la fiesta majorquine

Après les fêtes de Noël, Palma célèbre son saint patron : Sebastian. Retour sur l’histoire d’un martyr, patron des archers, et ses relations avec Palma.

Qui est San Sebastian ?

La vie de San Sebastian est pleine de mystères. C’est l’ouvrage de La Légende dorée, écrit entre 1261 et 1266 par l’archevêque Jacques de Voragine, qui nous raconte son histoire.

Né à Narbonne en l’an 210 de parents nobles et chrétiens, Sebastian est élevé dans la foi. Il est remarqué par les empereurs Dioclétien et Maximien Hercule qui, ignorant tout de ses croyances, le nomment centurion. Sebastian embrasse sa carrière militaire dans le but d’aider ses coreligionnaires. Sa ferveur est telle qu’il lui est possible d’accomplir des miracles.

Ce don arrive bientôt aux oreilles de Chromace, le préfet de Rome. Atteint d’une grave maladie il le convoque chez lui. Aider par un prêtre, Sebastian le guérit. Ce miracle engendre la conversion massive de 4.000 personnes.

Mais en parallèle, les persécutions chrétiennes s’intensifient. Sebastian est dénoncé à l’empereur Dioclétien. Se sentant trahi, le souverain ordonne la mise à mort de son centurion. Attaché à un poteau au milieu du Champ de Mars, le martyr est transpercé par la multitude de flèches lancées par les archers en charge de l’exécution. Mais l’homme survit. Il décide une nouvelle fois de confronter Dioclétien et Maximien Hercule à leurs injustices envers les chrétiens. Peine perdue. Sebastian, torturé, n’échappera pas à la mort une seconde fois. Pour éviter toute vénération, son corps est jeté aux égouts de Rome.

Le martyr apparaîtra le lendemain de son décès à Sainte Lucine et lui révélera où trouver sa dépouille. Cette dernière l’enterre à Rome.

San Sebastian transpercé par les flèches des archers romains
Le martyr de San Sebastian par Le Sodoma

Palma et San Sebastian

Vous vous demandez maintenant “quel rapport entre Palma et le patron des archers ?”. Il faut attendre le XVIe siècle.

Selon la tradition, en 1523, un prêtre dénommé Suriavisqui arrive à Palma avec une relique du martyr qu’il avait sauvée du siège de Rhodes. Mais au moment de quitter Majorque, le bateau qui transporte l’ecclésiastique et la relique ne bouge pas. Cette inertie est interprétée à l’époque comme une manifestation divine. On décide alors de laisser la relique de Sebastian dans la cathédrale de Palma.

La dévotion envers le saint ne cesse de croître, jusqu’à ce qu’en 1642 il soit nommé saint patron de Palma. Depuis, sa fête est célébrée par une messe solennelle dans la cathédrale à laquelle assistent les plus hautes autorités civiles le 20 janvier.

Affiche 2022 de la San Sebastian : le portrait du martyr revisité sur une planche à roulette
Affiche des fiestas de Sant Sebastià 2022.

Le déroulement des fêtes de San Sebastian

A partir des années 1980, la fête prend un caractère nettement plus populaire et récréatif.

Les grands moments de la San Sebastian

Les festivités débutent quelques jours avant le 20 janvier, au siège de la mairie de Palma, Plaça de Cort. Un représentant de la culture majorquine ouvre les festivités par un discours officiel. Cet événement est précédé d’une danse traditionnelle des géants.

Vient ensuite la Revetla, la veille de la fête. C’est l’un des éléments les plus attendus. Plusieurs feux de joie sont installés pour l’occasion sur différentes places où l’on peut trinquer. Pendant une bonne partie de la nuit, on assiste à des spectacles en plein air et des danses régionales.

Le lendemain, en plus de l’Eucharistie à La Seu, une autre tradition fait le show : la fameuse Diada Ciclista. Des citoyens de tous âges font du vélo depuis la Plaza de Cort jusqu’au Palau Municipal d’Esports.

L’événement se conclut avec ont lieu les jours précédents et suivants, y compris le correfoc avec les dimonis y bèsties de foc venus de toute l’île pour danser les rues et illuminer la ville.

Fêtes de la San Sebastian 2023 réprésentée par le crocodile emblématique du défilé
Affiche de la San Sebastian 2023

Le programme des fêtes 2023

Les dates à retenir :

  • 14 janvier : lancement des festivités.
  • 19 janvier : concerts de la Revelta.
  • 20 janvier : Diada ciclista.
  • 28 janvier : rencontre avec les géants.

Découvrir la programmation.

Célébration de la San Sebastian Parc del Mar
© Photo Balearic Yatch Destination – Le Correfoc

Les fêtes de la San Sebastian ne sont pas réservées qu’aux grands. Depuis plusieurs années, Sant Sebastià Petit a été incorporé au programme des festivités. Un festival 100% conçu pour les enfants avec toutes sortes d’événements et d’ateliers, une journée généralement un dimanche matin avant ou après le festival.

Bonus : un gâteau typique pour les fêtes

Suite à un concours organisé en 2021, la San Sebastian possède un gâteau typique pour ses fêtes : le tianet. C’est un gâteau à la caroube, un fruit méditerranéen en forme de gousse, et à l’orange de Sóller.

On doit cette recette au fameux pâtissier majorquin, Lluís Pérez, bien connu pour son chocolat et ses pâtisseries à retrouver calle Bonaire.

Le gâteau de la San Sebastian présenté par son auteur
Lluis Perez présentant son tianet pour la San Sebastian

Vous aimerez aussi :

restaurant incontournables à Palma 3 bars restaurants vintages à Palma

Gaudi et Majorque Gaudi et les modernistes à Majorque

Marques des baléares Marques baléares à porter

beignets majorquinsSpécialité majorquine : les beignets majorquins

Un commentaire

Commentaires fermés.